extrait de La Pratique Mentale du Christianisme Scientifique


Le Bien que je recherche est ma santé : Dieu est ma Santé.
Le bien que je recherche est ma force : Dieu est ma Force.
Le bien que je recherche est mon support : Dieu est mon support.
Le bien que je recherche est ma défense : Dieu est ma défense.
La Vie est Dieu ; La Vérité est Dieu ; L’Amour est Dieu ; La Substance est Dieu.
Dieu est Intelligence, Omniprésente, Omnipotente, Omnisciente.
Dieu est Vie, Omniprésente, Omnipotente, Omnisciente.
Dieu est Amour, Omniprésent, Omnipotent, Omniscient.
Dieu est Esprit, Omniprésent, Omnipotent, Omniscient.

Cette prière est l'un des traitements spirituels de base formulés par Emma. Dans tous ses enseignements, Emma affirme l'universalité du BIEN. En anglais, le Bien se dit "Good". Toute la pensée d'Emma Curtis Hopkins repose sur cette idée que la seule puissance active dans l'Univers est "THE GOOD", c'est un des noms de Dieu (GOD) qui décrit le mieux sa nature. Partant de ce principe, le fait d'imaginer un autre principe, antagoniste, susceptible de tenir le "Bien Absolu" en échec n'est qu'une illusion, une erreur. C'est cette erreur de perception qui nous fait croire au pouvoir de la "matière" qu'on appelle "le péché".

Toute la "Pratique Mentale du Christianisme Scientifique" dérive logiquement de cette prémisse. En présence de tout trouble ou de tout problème, il faut donc réaliser que puisque l'harmonie ne peut exister dans un univers géré par le principe d'harmonie, tout trouble ne peut provenir que d'une erreur d'interprétation qu'il s'agit de rectifier. Tout "traîtement spirituel" est par conséquent la correction d'une erreur d'interprétation.

La première étape d'un "traitement" spirituel consiste donc à effacer la fausse croyance par le biais d'une négation : "Pour l'Esprit il n'y a pas de maladie", "En Esprit il n'y a pas de problème"...Cette procédure peut paraître à certains un peu ridicule mais en fait, si l'on y réfléchit, dans notre vie quotidienne, la négation d'une chose est aussi un mode de correction d'une erreur de perception. Lorsqu'il n'y a personne, si nous posons la question "Est-ce qu'il y a quelqu'un?", la réponse qui rétablit la vérité c'est "Non, il n'y a personne".

La seconde étape consiste à affirmer LA VERITE qui dérive de l'omniprésence du Bien : "Il y a un Bien pour moi et ce Bien est présent ici et maintenant". Pas n'importe quel Bien : MON BIEN, c'est à dire le BIEN auquel j'aspire à cet instant.

Un point à retenir, c'est que le Bien étant toujours présent, aspirer au bien est une aussi une illusion. Mon bien est déjà présent, seule mon erreur de perception reposant sur mes croyances conscientes et inconscientes me laisse croire que mon Bien est actuellement absent. D'où le rôle du traîtement ou de la prière d'affirmation : redonner à la conscience et à l'imagination le pouvoir qui est le leur. Celui de voir au delà des illusions où se trouve le bien qui peut nous satisfaire : "Notre bien".

On nous a tellement habitués à croire que ce "bien personnel" est égoïste que nous avons fini par nous habituer à penser qu'un état d'insatisfaction chronique est normal (Penser que la vie est faite de hauts et de bas est aussi une croyance). Pour mettre fin à cette illusion et pour réussir à vivre pleinement dans la joie il suffit que nous réalisions que le Dieu de notre foi ne peut pas être un Dieu instatisfait de sa Création car si c'était le cas il ne serait pas tout puissant. Les "enfants" de ce "Dieu de satisfaction" ne peuvent qu'être pleinement satisfaits de leur vie. Si ce n'est pas le cas, c'est tout simplement la preuve que certaines croyances nous limitent encore et qu'elles demandent à être effacées. C'est ce que l'on appelle "la purification de la conscience".

Top