« Science » et « Biblique », ces deux mots peuvent sembler étrangers l’un à l’autre tant nous avons pris l’habitude de séparer les domaines de la Science et de la spiritualité.

Cette, séparation semble avoir créé deux religions antagonistes, celle de la matière et celle de l’Esprit…lA force de vouloir étudier les lois « de la matière » pour elles-mêmes on en est arrivé à négliger le fait que tout se produit dans la conscience et que celle-ci est par conséquent déterminante.

Les scientifiques se rendent de plus en plus compte que toute expérience ne peut avoir lieu qu’en présence d’un expérimentateur et que la présence de celui-ci affecte l’expérience…Autrement dit ce sont les contenus de notre conscience, c'est à dire nos croyances qui donnent forme à notre environnement.

Le livre qu’on appelle « La Bible » se compose de deux testaments, l’Ancien et le Nouveau. Un « Testament » est le leg d'un bien laissé aux membres proches d'une même famille. Le Seigneur aurait dit à Moïse : « Mets tout cela par écrit dans un livre pour qu'on s'en souvienne" (Exode, 17,14)

C'est ainsi que Moïse commencera à prendre note du récit des tribulations humaines décrivant en fait sous forme symbolique le fonctionnement du pouvoir créateur de l'Esprit.

Les textes de la Bible provient de différentes origines, ils ont été écrits, réécrits, traduits, recopiés, modifiés, ce qui explique le caractère disparate du message. Pour y trouver une cohérence et déchiffrer le message que l’Esprit donne à l’Esprit, il est important de rechercher les constantes dans le texte biblique. En effet, il y a des idées qui ne changent pas de l’ancien au nouveau testament.

Ces idées qui ne changent pas concernent un principe très important : la liberté de la conscience. "Connais la vérité et celle-ci te rendra libre". Lorsqu'on retire les scories dont on a entouré le message biblique on découvre un extraordinaire manuel de vie qui nous permet de réaliser que ce que l'on appelle "Le Paradis" ou "Royaume de Dieu" n'est pas à venir mais qu'il est là, à portée de nos mains, de toute éternité. Il suffit de savoir lire.
 

« …moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l’abondance. »

Blog Science Biblique


Top